Le patch à la nicotine inefficace chez la femme enceinte

Une étude réalisée entre 2007 et 2012 au niveau national en Angleterre montre que le patch à la nicotine serait inefficace chez la femme enceinte. Pire...

Le patch génèrerait une hausse de la pression artérielle à surveiller !

Publiée dans le British Medical Journal, cette étude montre que sur 402 femmes enceintes fumant au moins 5 cigarettes par jour, seulement 5,5% du groupe nicotine contre 5,1% du groupe placebo ont réussi à s'arrêter durant le reste de la grossesse. En moyenne, ces femmes enceintes ont repirs le tabac au bout de 15 jours. Le poids de naissance des bébés n'était pas significativement plus élevé dans le groupe nicotine que dans le groupe placebo (3kg065 vs 3kg015), alors qu'il était plus élevé chez les bébés dont les mères avaient réussi à maintenir une abstinence (3kg364).

Les auteurs, ainsi que la Haute Autorité de Santé, recommandent respectivemnt le soutien psychocomportemental et psychologique chez les femmes enceintes pour les aider à arrêter de fumer.

Une raison de plus pour s'engager dans le programme interactif de la Smoke Attitude pour apprendre à arrêter de fumer !